La rentrée du Lucernaire est incontournable 

En nous plongeant dans la correspondance amoureuse de Simone de Beauvoir “Pour l’amour de Simone” et dans les méandres des liens amoureux dans “Trahisons”, le Lucernaire fait une place de choix à l’amour.

 

Pour l'amour de Simone”

 

Simone de Beauvoir avait passé un pacte avec Jean-Paul Sartre : leur amour était nécessaire, mais il leur fallait vivre aussi, à côté, des amours contingentes et tout se raconter. Elle connaîtra deux grandes passions, l’une avec Jacques-Laurent Bost et, aux États-Unis, avec l’auteur Nelson Algren.

 

Anne-Marie Philipe a sélectionné des écrits de Simone de Beauvoir et de ses amants, elle interprète et met en scène cette pièce qui dévoile un autre visage de la grande intellectuelle du XXème siècle.

 
© Michel Slomka

Sur scène, trois femmes, trois Simone, CAMILLE LOCKHART amoureuse de Jacques-Laurent Bost (ALEXANDRE LAVAL) l’étudiant de Sartre, AURÉLIE NOBLESSE (LA SIMONE DE NELSON ALGREN) l’auteur américain pour qui elle aura une passion charnelle et ANNE-MARIE PHILIPE (LA SIMONE DE JEAN-PAUL SARTRE) dont elle sera la compagne toute sa vie.

Cette lecture croisée, permet de découvrir une femme lumineuse, amoureuse et passionnée. Un nouvel éclairage pour l’auteure du “Deuxième sexe”.

 

Un coup de coeur pour Camille Lockart qui nous entraîne avec délicatesse de la légèreté à l’émotion.

Alexandre Laval, qui interprète les 2 amants et Jean-Paul Sartre jongle subtilement d’un personnage à un autre.

 

Une magnifique pièce à voir jusqu’au 15 octobre 2017, ne tardez pas !


 

“Pour l'amour de Simone”

Textes de Simone de Beauvoir et ses amants.

Mise en scène : Anne-Marie Philipe

Interprété par : Camille Lockart, Alexandre Laval, Aurélie Noblesse et Anne-Marie Philipe.

 

Infos pratiques :

Théâtre du Lucernaire

53 rue Notre-Dame des Champs, 75006 - Paris

Jusqu’au 15 octobre 2017

Du mardi au samedi à 18h30 et le Dimanche à 15h

Durée : 1h10

 

"TRAHISONS"

 

La pièce commence autour d’un verre. Emma retrouve son ex-amant Jerry, le meilleur ami de son mari Robert. Ils ont rompu il y a 2 ans et elle vient lui avouer que suite à une dispute elle a révélé leur liaison, la vieille, à son mari. L’amant est paniqué. Le mari garde son flegme...

 

La pièce de Harold Pinter est très cinématographique dans sa construction, avec une suite de flashback, on découvre la fin de l’histoire de ce trio puis on remonte jusqu’à l’origine de la trahison.

 

Loin du vaudeville, même s’il en a les apparences, dans le théâtre de Pinter pas de portes qui claquent, de cris, d'hystérie… Les personnages sont chargés de désirs, de désillusions mais surtout de non-dits, de petites lâchetés et de faux semblants.

 

Dans cette pièce subtile, le mari, l’amant et la femme retrouvent les heures joyeuses de la rencontre, le bonheur familiale, la persistance de l’amitié mais aussi la déception, la duperie et les secrets révélés.

 
© Alexandre Icovic

Emma, interprétée par Gaëlle Billaut-Danno est parfaite dans le rôle de cette femme brillante qui se laisse séduire par l’ami de son mari, qui brûle de passion pour elle. Yannick Laurent incarne avec justesse Jerry, l’amant passionné mais couard qui redoute que leur relation s’ébruite et nie la réalité de son propre couple. François Feroleto est excellent dans le rôle du mari trompé, qui joue la carte du mépris et de l’humour mais révèle avec parcimonie ses sentiments.

 

Un petit bémol sur les changements de décors qui apportent de la lourdeur à la pièce et qui rompt la magie de l’échange de ce trio empêtré dans leurs compromissions.

 

Une pièce à voir jusqu’au 8 octobre 2017

 

TRAHISONS

De Harold Pinter

Mise en scène de Christophe Gand

Avec : Gaëlle Billaut-Danno, François Feroleto, Yannick Laurent et Vincent Arfa

 

Infos pratiques :

Théâtre du Lucernaire

53 rue Notre-Dame des Champs, 75006 - Paris

Jusqu’au 8 octobre 2017

Du mardi au samedi à 21h00, dimanche à 18h

Durée : 1h20

 

Article : Corinne

corinne@laruedubac.fr

Visuels : Trahison - Alexandre Icovic / Pour l'amour de Simone - Michel Slomka

31/08/2017