“Il y aura la jeunesse d'aimer” actuellement au Lucernaire

 

Ariane Ascaride et Didier Bezace interprètent magnifiquement les textes sur l’amour de Louis Aragon et Elsa Triolet.

 

 

 

Lire la suite ....

 

 

Histoires, la pièce improvisée

Dans un monde où le virtuel a remplacé peu à peu la communication entre les êtres humains, on a perdu l’habitude de raconter des histoires. A force de courir après le temps, on en oublie l’essentiel : partager, imaginer, s’amuser à la manière d’un enfant. 

 

Lire la suite...

“De si tendres liens” de Loleh Bellon au Lucernaire

 

Un duo mère / fille, plein de tendresse et d’amour…. Une pièce et des comdiennes exceptionnelles !

 

Précipitez vous, c’est jusqu’au 20 octobre 2018.

 
 

La Machine de Turing

Alan Turing (Benoit Solès), mathématicien anglais un peu fou, bègue, dont les seuls amis sont les chiffres, arrive devant l’inspecteur Ross (Amaury de Crayencour) au poste de Police pour déclarer un cambriolage. Très vite, le policier se méfie de cet homme qui lui cite « Blanche Neige et les sept nains » en plein interrogatoire. 

 

Lire la suite...

 

 

Ich bin Charlotte

Après un succès retentissant au Festival d’Avignon et l’obtention par son auteur Doug Wright du Prix Pulitzer du texte dramatique, « Ich bin Charlotte » s’est installé à Paris. Venez découvrir l’histoire vraie de Lothar Berfelde, devenue Charlotte von Mahlsdorf, personnalité transgenre qui a traversé le régime Nazi et communiste en Allemagne, a soutenu les réprouvés et a fondé le Gründerzeit Museum à Berlin. 

 

Lire la suite...

Chapitre XIII

Après la réussite de « La Dame blanche » en 2016, Sébastien Azzopardi et Sacha Danino reviennent avec un nouveau thriller intitulé « Chapitre XIII ». Déconseillé aux moins de 13 ans et aux âmes sensibles, le spectacle, présenté comme une expérience inédite, se réclame dans la lignée de « Seven » ou « Le Silence des Agneaux ». 

 

Lire la suite...

Le gros diamant du Prince Ludwig

 

Si vous voulez voir une pièce drôle, c’est assurément « Le gros diamant du Prince Ludwig » que vous irez voir.

Cette pièce, Molière de la meilleure comédie 2018, est aussi surprenante que drôle. Le texte est excellemment bien écrit et interprété. L’espace scénique est utilisé avec génie, offrant par moment des effets visuels absolument bluffant. Dès la première seconde, vous plongez dans cette histoire qui 

 

Lire la suite

Oscar et la Dame Rose

On connaît le roman d’Eric-Emmanuel Schmidt, le film avec Michèle Laroque ou encore la pièce avec Annie Duperey. « Oscar et la Dame rose » est un best seller des années 2000 : l’histoire d’un jeune garçon de 10 ans, hospitalisé pour un cancer qui va vivre ses derniers jours de façon plus sereine grâce à celle qu’il surnomme « Mamie Rose ». 

 

Lire la suite...

 

 

Misery

Un auteur à succès recueilli après un accident de voiture par sa fan numéro un… Cela pourrait être le début d’une belle comédie romantique mais ce n’est pas à cela que vous devez vous attendre en allant voir « Misery » au Théâtre Hébertot...

 

Lire la suite...

Le bonheur au quotidien

 

Dominique Frot et Florian Hessique vous donnent rendez-vous au théâtre Daunou pour vous montrer ce qu’est « Le Bonheur au quotidien ».

 

« Le bonheur au quotidien ! » c’est un original rendez-vous théâtral au travers d’une pièce découpée en sketchs. Dominique Frot et Florian Hessique interprètent des personnages du quotidien, des personnages comme on en a tous croisé, au moins un jour dans notre vie mais surtout des personnages

 

Signé Dumas : L’histoire n’a retenu qu’Alexandre Dumas mais qui était Auguste Maquet ?

 

Un face à face passionnant au Théâtre de La Bruyère

Lire la suite....

 

« Helsingor, le Château d’Hamlet » au Secret

Imaginez-vous transportés dans une ancienne usine de plus de 1200 m2 transformée en lieu éphémère dédié aux expériences immersives, un endroit à la décoration fouillée (entre chaises et tables en bois de type palettes, toiles de couleurs au plafond pour un effet plus cosy) où vous pourrez, une fois votre carte de membre obtenue, à la fois prendre un verre, déguster un bon brunch entre amis ou enfin découvrir des pièces de théâtre immersif. 

 

Lire la suite...

« Seconde Chance » au Funambule Montmartre

Candice a eu une enfance très particulière : de plateaux de télévision en séries de concerts, elle a grandi sous le feu des projecteurs sans rien faire d’autre que chanter. Or, aujourd’hui, le public ne répond plus présent aux concerts. Candice (Candice Parise ou Virginie Ramis) a grandi, son image ne correspond plus à ce qu’elle est devenue et son contrat s’arrête avec son manager sans scrupules Catherine (Carole-Anne Junchat) ce soir. Candice est perdue face à une situation qui lui échappe et cela malgré le positivisme naïf de Fabrice (Franck Buirod, également auteur du spectacle), un fan de la première heure devenu stagiaire pour ce dernier gala. 

 

Lire la suite...

 

La mécanique du cœur

 

Adapté du livre de Mathias Mazieu, ce voyage initiatique poétique et virevoltant enchantera le jeune public comme les plus grands.

A Edimbourg, le 16 avril 1874, jour le plus froid du monde, Jack (Pierre-Antoine Lenfant) voit le jour et est abandonné de suite par sa mère. Son cœur est gelé, aussi Madeleine, la sage-femme un peu sorcière qui répare les corps et les âmes, lui greffe une horloge en bois.

 

Lire la suite...

“Juste la fin du monde” de Jean-Luc Lagarce mise en scène par Jean-Charles Mouveaux

 

Au Studio Hébertot jusqu’au 30 juin 2018

 

Louis revient après des années d’absence dans sa famille, pour annoncer sa mort prochaine. Il y a 12 ans, il a quitté cette vie provinciale, sa famille et, est devenu un auteur célèbre.

 

« Le quatrième mur » d’après Sorj Chalandon,

mise en scène Julien Bouffier

 

Après le succès littéraire du roman de Sorj Chalandon sorti en 2013, le metteur en scène Julien Bouffier en livre une adaptation personnelle au théâtre de Paris-Villette du 9 au 26 mai 2018.

1982, Paris. Alors qu’il est en train de mourir d’un cancer, Samuel (Alex Jacob, également musicien et chanteur sur scène) demande à son amie la plus proche (Vanessa Liautey) de reprendre le projet qu’il a été contraint d’abandonner : monter Antigone d’Anouilh à Beyrouth, avec des comédiens issus de toutes les confessions et origines. 

Lire la suite...

« Providence » de Neil LaBute

 

12 septembre 2001. Au lendemain des attaques terroristes qui ont dévasté les Etats-Unis et bouleversé le monde entier, un téléphone sonne sans discontinuer. Le rideau se lève sous la poussière caractéristique de cette journée new yorkaise, une brume dissimulant un amour interdit, celui de cet homme et de cette femme dont nous allons suivre l’histoire.

 

Lire la suite...

« Dépendances » au Studio Hébertot

 

Une table, deux chaises, un cendrier, deux frères. Voilà le décor planté pour « Dépendances » de et par Charif Ghattas au Studio Hébertot jusqu’au 29 avril. La scène commence alors qu’il est 14h. Henri (Thibault de Montalembert) et Tobias (Francis Lombrail) attendent Carl, leur frère, qui est en retard. 

 

Lire la suite...

« Le gros Diamant du Prince Ludwig »

 

Après le triomphe des « Faux British » (Molière de la meilleure comédie en 2016) (toujours sur scène au Théâtre St Georges jusqu’au 12 mai), Gwen Aduh et Miren Pradier reviennent avec une nouvelle adaptation d’une pièce des auteurs britanniques Henry Lewis, Jonathan Sayer et Henry Shields intitulée « Le gros diamant du Prince Ludwig » qui se joue pour quelques jours encore au Théâtre du Gymnase. 

 

Lire la suite...

« Moi Papa » avec Arthur Jugnot

au Splendid

 

Après le succès de « La Dame blanche » (que nous avions adoré), Arthur Jugnot revient au théâtre du Splendid avec un seul en scène intitulé « Moi Papa ? », sous-titré « Un voyage humoristique au bout de la paternité ». 

 

Lire la suite...

« Et pendant ce temps, Simone veille »

à la Comédie Bastille 

 

Et si on se replongeait dans 60 ans de lutte pour les droits des femmes ? 60 ans de changements, de bouleversements, d’évolutions avec pour but ultime : l’égalité hommes / femmes. C’est ce que propose la Team Trinidad avec la pièce « Et pendant ce temps, Simone veille » qui a déjà conquis plus de 50 000 spectateurs en 300 représentations et qui s’est installée à la Comédie Bastille. 

 

Lire la suite...

« Miracle en Alabama »

au Théâtre de La Bruyère

 

1887, la famille Keller s’agrandit en donnant naissance à la petite Helen. Tout semble parfait jusqu’à ce qu’une congestion cérébrale la rende sourde, muette et aveugle. A partir de là, le destin des Keller change et c’est sans succès qu’ils vont faire grandir cette enfant avec laquelle ils ne parviennent pas véritablement à communiquer et qu’ils n’arrivent pas à élever. Un jour, ses parents engagent Anne Sullivan, jeune éducatrice qui a elle-même été aveugle auparavant. Sa patience, sa volonté et sa ténacité permettront à Helen de découvrir le monde avec ses yeux… 

 

Lire la suite...

« Hamlet » de Xavier Lemaire

 

« Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark », « Etre ou ne pas être… », ces répliques résonnent dans l’inconscient collectif de chacun d’entre nous. On ne compte plus les nombreuses relectures de cette pièce qui, depuis sa création en 1609, n’a cessé de faire parler d’elle. Tout y est : la trahison, l’amour, la folie, la passion, la culpabilité, le drame… Tant d’éléments qui en font une œuvre intemporelle. C’est au Théâtre 14 que Xavier Lemaire a décidé d’installer sa troupe pour nous y présenter sa version. 

 

Lire la suite...

« Smoke Rings »

 

Il est rare d’avoir envie de retourner voir un spectacle parce que non seulement il nous a plu mais il nous a également touchés, intrigués et surpris. C’est le cas de « Smoke Rings », cette expérience unique que nous avions vécue en novembre. 

 

Lire la suite...

“Elle” la pièce inachevée de Jean Genet sublimement interprétée et mise en scène par Alfredo Arias

 

Actuellement à l’Athénée Théâtre Louis Jouvet jusqu’au 24 mars

 

Cette pièce comique en un seul acte, relate une séance de photographie avec “Elle” et dévoile l’Homme derrière l’image.

 

Lire la suite

 

La nuit à l’envers

 

Derrière le rideau, en transparence, spectateurs nous pouvons entrevoir l’intimité de Lola (Stéphanie Colonna) avant que celle-ci ne se lève pour retourner sur son trottoir et y ramasser son dernier client du soir : Jean (Olivier Hardouin). Alors qu’elle pense sa nuit bientôt finie, Lola s’aperçoit qu’elle a pêché

 

Courez voir “Claudel” au Théâtre Athénée Louis Jouvet

 

Une pièce intense et poignante à découvrir jusqu’au 24 mars 2018

 

Lire la suite

« Good Night »

 

Un soir à Paris, Léa (Nouritza Emmanuelian) est seule chez elle. Triste. Elle s’endort en pensant à son mari, Lionel, qu’elle vient d’enterrer. A 1 heure du matin, Anthony (Romain Poli) s’introduit dans l’appartement en cherchant quelque chose. Léa se réveille, prend peur, attrape une arme dans sa table de nuit et attache l’homme au lit. S’en suivra un face à face entre ces deux personnages si différents qu’un secret douloureux rapproche. Qui est la victime ? Qui est le bourreau ? Les rôles s’inversent, s’échangent, se modulent au fur et à mesure de la pièce tandis que dehors un drame est en train d’entrer dans l’Histoire… 

 

Lire la suite...

"Fausse Note" de Didier Caron 

 

Un huis clos intense avec Christophe Malavoy et Tom Novembre au Théâtre Michel.

 

 

 

 

Lire la suite

Les Inséparables

 

Les inséparables racontent l’histoire de Gabriel Orsini (Didier Bourdon), un peintre de génie, qui ne peint plus depuis trois ans. Il reçoit d’une artiste slave (Valérie Karsenti) un splendide studio au cœur de Paris. Son fidèle ami et galériste Maxime (Thierry Frémont) espère qu’il va enfin pouvoir repeindre. Alors que Gabriel pense que ce leg est un cadeau d’une artiste à un génie, Abel, son fils (Pierre- Yves 

 

Lire la suite

Plongez dans la Venise du XVIème siècle avec “Le marchand de Venise” au Lucernaire.

 

“Le marchand de Venise” est incontournable, le rythme, la forme et l’interprétation des 4 comédiens nous offre pendant 1h15 un grand moment de théâtre.

 

 

Lire la suite

 

1942 à Paris. La France est occupée et le port de l’étoile jaune est devenu obligatoire. Joseph Haffmann (Alexandre Bonstein) travaille dans la bijouterie familiale. A l’heure où l’on enferme les Juifs dans le Vel’ d’hiv’, il n’a plus d’autre issue que d’avoir envoyé sa famille en Suisse et de se cacher dans la cave de son magasin. Il cède alors pour rien sa boutique à son employé Pierre Vigneau (Grégori Baquet) qui accepte de l’héberger clandestinement si Joseph s’engage à les aider, lui et sa femme (Julie Cavanna), à avoir l’enfant qu’ils désirent et que la stérilité de Pierre les empêche d’obtenir… 

 

Lire la suite

Oubliez tout ce que vous avez déjà vu au théâtre et laissez-vous tenter par l’expérience unique de « Smoke Rings » par la Compagnie du Libre Acteur au Ciné XIII.

Une expérience unique, pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’une pièce de théâtre immersif. Comme nous le stipule le dossier de presse du spectacle, « c’est un procédé scénographique où le public est positionné au cœur de l’action scénique. L’immersion est tantôt contemplative tantôt participative. Elle transforme le rôle passif du spectateur en l’impliquant sensoriellement dans l’histoire. » 

 

Lire la suite

Et si un matin, alors que votre mari vient de vous quitter, votre chagrin sonnait à votre porte, sous la forme d’un homme élégant et charismatique en queue-de-pie (Tchavdar Pentchev) ? Attention, ce n’est pas n’importe quel chagrin ! Il s’agit d’un chagrin de catégorie 4 qui a notamment inspiré à Baudelaire ses « Fleurs du Mal ». C’est ce qui arrive à Pauline (Sophie Forte) qui découvre petit à petit les difficultés de réapprendre à vivre seule avec ses deux filles, et le soutien de son amie Odile. Au fil du spectacle, elle va passer par plusieurs phases : la colère, l’espoir, le retour du quotidien… Toutes ces phases sont caractérisées par des personnages (tous interprétés par William Mesguich), à la manière d’amis qui s’installent chez elle comme de vieilles connaissances. Pauline traverse cette période compliquée en tenant par tous les moyens à se débarrasser de ce chagrin, trop lourd à porter. 

 

Lire la suite

« Constance Guisset Design, Actio !  » du 14 novembre 2017 au 11 mars 2018 au musée des Arts décoratifs à Paris

 

Une carte blanche proposée à la designer et scénographe pour présenter 10 ans de création éclectique et poétique.

 

                                                       2018

Cliquez sur les images pour accéder aux articles. En cliquant sur certaines photos, vous pourrez être conduits vers une page externe. Cela signifie que cet article a été archivé afin d’améliorer votre expérience et votre visite sur www.laruedubac.fr

                               2016

En cliquant sur certaines photos, vous pourrez être conduits vers une page externe. Cela signifie que cet article a été archivé afin d’améliorer votre expérience et votre visite sur www.laruedubac.fr.

 

2015

 

En cliquant sur certaines photos, vous pourrez être conduits vers une page externe. Cela signifie que cet article a été archivé afin d’améliorer votre expérience et votre visite sur www.laruedubac.fr.