Histoires, la pièce improvisée

 

théâtre, Paris, histoires

Dans un monde où le virtuel a remplacé peu à peu la communication entre les êtres humains, on a perdu l’habitude de raconter des histoires. A force de courir après le temps, on en oublie l’essentiel : partager, imaginer, s’amuser à la manière d’un enfant. « Histoires, la pièce improvisée » va nous aider, pendant 55 minutes, à quitter un peu notre univers ultra-connecté afin de nous poser et de nous recentrer sur nos émotions, nos sensations.

 

Le principe semble simple : Yoann Chabaud (ex-leader de la troupe Les Colocataires) reçoit un invité différent chaque soir. Ensemble et à l’aide de quatre consignes imposées par les spectateurs, ils vont inventer une histoire qui durera 55 minutes et qui ne se reproduira jamais plus créant ainsi un moment unique pour le public comme pour les comédiens.

 

Le pari était cependant risqué pour l’acteur. Tout d’abord, l’improvisation est un exercice compliqué, d’autant plus quand on n’a pas d’habitudes de jeux avec son partenaire de scène et quand on doit faire tenir une histoire sur un format long sans refaire appel à l’aide du public. Et pourtant, cela fonctionne !

 

Le format choisi (55 minutes) permet aux acteurs d’installer réellement leurs personnages, d’insister sur leur psychologie, leur donner un caractère bien personnel. On se laisse prendre aux jeux des regards, des silences qui prennent tout leur sens dans la construction de l’intrigue. Passées les premières minutes de recherche et de propositions des comédiens, le public se trouve emporté par le récit qu’ils montent sous nos yeux.

 

Pour avoir vu le spectacle à plusieurs reprises, on apprécie le changement de partenaire voulu par l’acteur. En effet, cela apporte une atmosphère totalement différente à l’échange entre les deux protagonistes. L’artiste invité insuffle son univers à Yoann qui se met rapidement au diapason. Ainsi, on rit, on s’émeut, on s’exclame, on est surpris. Tantôt surréaliste, tantôt poétique, tantôt dramatique, on ne cherche pas la gaudriole, on passe par plusieurs palettes d’émotions qui donnent envie au spectateur de revenir voir ce qui sera proposé la fois suivante.

 

« Histoires, la pièce improvisée », c’est une véritable parenthèse enchantée tant pour le public que pour les acteurs qui ne savent réciproquement ni ce qu’ils vont voir ni ce qu’ils vont jouer. On en ressort avec une impression de rêve, d’instant suspendu dans le temps, notamment grâce à la scénographie de Lucas Schlott. Un spectacle à voir et revoir d’urgence.

 

Jusqu’au 27.01.2019

Le dimanche à 19h00

Au Théâtre Le Bout, 6 rue Frochot, 75009 Paris

https://www.facebook.com/La-page-de-Yoann-Chabaud-220146588060/

Tarif: de 9,90€ à 22€

Durée : 1h00

 

Article : Audrey

28/10/2018

audrey@laruedubac.fr