“Il y aura la jeunesse d'aimer” actuellement au Lucernaire

Ariane Ascaride et Didier Bezace interprètent magnifiquement les textes sur l’amour de Louis Aragon et Elsa Triolet.

Un spectacle d’une grande sensibilité.

 

Le Lucernaire Ariane Ascaride et Didier Bezace Il y aura la jeunesse d'aimer

 

2 tabourets - 2 pupitres - 2 micros et 2 immenses comédiens pour nous captiver avec les mots de deux grands auteurs : Elsa Triolet et Louis Aragon.

 

C’est le directeur de la Maison Elsa Triolet – Aragon de Saint-Arnoult-en-Yvelines, Bernard Vasseur, qui a soufflé l’idée à Didier Bezace de créer un spectacle autour des textes traitant des relations amoureuses et du couple de ces deux grands auteurs.

Quelle belle idée !

 

Pendant 40 ans Louis Aragon et Elsa Triolet partagèrent leur vie, les combats politiques et une passion commune pour la littérature.

 

Ce couple mythique, magnifie l’amour avec une plume sensible et sensuelle … Ils nous parlent de la difficulté d’aimer, de la jalousie, de la lassitude du couple...

 

Le choix est l'enchaînement des textes est habile et sensible. Il tisse un fil rouge qui nous entraîne dans les relations amoureuses. On y retrouve les poèmes les plus connus d’Aragon "Les yeux d'Elsa", “L’avenir de l’homme est la femme” mais également des textes tirés d’Aurélien, "Les bons voisins" puis de l’oeuvre d’Elsa Triolet, comme “Cahiers enterrés sous un pêcher”, ou "le journal de 1928-1929"...

 

Ariane Ascaride et Didier Bezace, font vibrer les mots de ces passionnés, ils donnent vie à leur amour, ils nous font rire et pleurer aussi.

 

Le public est en apesanteur, pendu aux mots des poètes ! Suspendu dans ce moment de grâce que nous offre ces merveilleux comédiens pendant 1h45.

 

Les applaudissements se prolongent, on a envie de les remercier pour cette bulle d’amour que nous n’avons plus envie de quitter.

En sortant, on se promet de relire les oeuvres de ces amants magnifiques pour prolonger le plaisir de les avoir entendus...

Ne passez pas à côté de ce sublime spectacle !

 

“Il y aura la jeunesse d'aimer”

de Louis Aragon et Elsa Triolet

Mise en scène : Didier Bezace

Avec : Ariane Ascaride et Didier Bezace

du 31 octobre au 2 décembre 2018, du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 18h

 

Le Lucernaire

53 RUE NOTRE-DAME-DES-CHAMPS 75006 PARIS

TÉL : 01 42 22 66 87

 

Article : Corinne

corinne@laruedubac.fr

6/11/2018